Revenir à l'accueilNotre répartoire de liens
AcutalitésTout savoir sur le comitéLes conférences de l'annéesorties et voyagesLes films réalisés par les membres du comité
IMPORTANT !!! Elles ont lieu désormais AU THEATRE ALEXANDRE III 19 Boulevard Alexandre III, 06400 Cannes Tel : 04 93 94 33 44
à 15h (Parking gratuit dans le quartier)
Les conférences sont gratuites pour les adhérents. Participation non-adhérent : 7 €.
Pour s'inscrire ou pour toute autre information, n'hésitez pas à nous contacter

Samedi 5 Novembre 2016
« Frederic II de Souabe entre Histoire et Legende »
Diapo Conférence de Madame M. C. Melliès
Azulejos
Frédéric de Hohenstaufen1 (Frédéric II, en tant qu'empereur des Romains), né le 26 décembre 1194 à Jesi près d'Ancône et mort le 13 décembre 1250 à Fiorentino (près de San Severo), régna sur le Saint-Empire de 1220 à 1250. Il fut roi de Germanie, roi de Sicile et roi de Jérusalem.
Il connut des conflits permanents avec la papauté et se vit excommunié par deux fois. Le pape Grégoire IX l'appelait « l'Antéchrist ».
Il parlait au moins six langues : le latin, le grec, le sicilien, l'arabe, le normand et l'allemand. Il accueillait des savants du monde entier à sa cour, portait un grand intérêt aux mathématiques et aux beaux-arts, se livrait à des expériences scientifiques (parfois sur des êtres vivants) et édifiait des châteaux dont il traçait parfois les plans. De par ses bonnes relations avec le monde musulman, il mena à bien la sixième croisade — la seule croisade pacifique — et fut le second à reconquérir les lieux saints de la chrétienté, après Godefroy de Bouillon.
Dernier empereur de la dynastie des Hohenstaufen, il devint une légende. De ses contemporains, il reçut les surnoms de Stupor Mundi (la « Stupeur du monde ») et de « prodigieux transformateur des choses », au point qu'on attendit son retour après sa mort. Dans la conscience collective, il devint « l'Empereur endormi » dans les profondeurs d'une caverne, celui qui ne pouvait avoir disparu, celui qui dormait d'un sommeil magique dans le cratère de l'Etna. Son mythe personnel se confondit par la suite avec celui de son grand-père Frédéric Barberousse. Son charisme était tel qu'au lendemain de sa mort, son fils, le futur roi Manfred Ier de Sicile, écrivit à un autre de ses fils, le roi Conrad IV, une lettre qui commençait par ces mots : « Le soleil du monde s'est couché, qui brillait sur les peuples, le soleil du droit, l'asile de la paix ».

Samedi 10 décembre 2016
« Saint Exupery - petit Prince de la Mediterranee - Pilote ou Ecrivain »
Diapo Conférence de Monsieur Y. Gastaut
Azulejos

Antoine de Saint-Exupery, pilote ou écrivain ?
Cette conférence traitera de la vie d'un illustre aventurier du XXème siècle mondialement connu pour son chef d'oeuvre intemporel et universel Le Petit Prince. Mais connaissons-nous toutes les facettes de cet homme au destin tragique qui a épousé les rêve de son temps ?
Passionné d'aviation, pilote de l'aéropostale, Antoine de Saint Exupery est un héros des temps modernes qui saura mettre en récit ses expériences en les magnifiant. En les replaçant dans leur contexte historique, cette conférence reviendra sur divers épisodes de cette riche vie, trop tôt achevée.


Samedi 7 janvier 2017 à 15h au Théâtre Alexandre III à Cannes
Voeux
Concert de « SOME OLD SONGS »
Azulejos
Concert original qui propose un croisement musical et littéraire entre jazz, chant lyrique et poésie.

Samedi 21 janvier 2017
14h30 Assemblée Générale
« Apocalypse en 1516 » la mort de Jérôme Bosch
Diapo-Conférence de M. Christian Loubet
Azulejos
Mort en 1516, Jérôme Bosch illustre les fantasmes d'une époque de mutation sociale brutale On craint la fin du monde et l'enfer. Les sectes, la sorcellerie, l'alchimie attirent les plus angoissés. Le Pape déclenche la "chasse aux sorcières", tandis que certains développent une spiritualité  quasi-mystique. Projetant ses cauchemars dans des images hallucinantes inédites, Bosch se délivre de ses hantises et évolue vers une sérénité contemplative, dans le sens de la « dévotion moderne » qui préfigure la Réforme. Une récente exposition a permis d'actualiser nos connaissances sur ce créateur exceptionnel original, aux antipodes de la renaissance humaniste des italiens.

Samedi 4 février 2017
« Paris d’Ici et d’Ailleurs »
Film de Monsieur P. Maurt
Azulejos
Philippe Maurt est Auteur, Réalisateur, Ethnologue et Ethologue. Il est docteur des Universités Paris Descartes et Sorbonne. Passionné par le cinéma du réel il nous entraine ici dans un cinéma d’auteur original totalement exploratoire des cultures et civilisations asiatiques et indiennes au sein de Paris.
Un débat suivra la projection de ce magnifique film.


Samedi 18 février 2017
« Tempo Sospeso » ou « Le Temps Suspendu »
Diapo Conférence Musique et Peinture de Madame C. De Buzon et Monsieur D. Jublin
Azulejos
Ecouter ce que l‘œil peut voir, regarder ce que l’oreille entend
Dans une conversation entre Musique et Peinture se construit une unité. Chaque partition trouve un écho dans une œuvre peinte.
A chaque Peinture, de chefs-d’œuvre incontournables à des œuvres plus discrètes, répond en résonances un morceau musical, parfois déjà connu ou un autre moins entendu.
Tableaux et partitions reçoivent chacun un commentaire éclairant leur construction, textes mis en écho, du dialogue de la geste picturale et de la composition musicale.
Musicologue et Historienne d’Art entrent en complicité© pour tisser ensembles ces émotions esthétiques et les faire gouter autrement.

Samedi 4 mars 2017
« Vincent Van Gogh – La Lumière de l’Ame »
Diaporama - Conférence de Monsieur R. Faure
Azulejos
Un talent en équilibre instable entre le génie et la folie, cultivé avec acharnement, et qui donnera pourtant naissance à des chefs d’œuvre connus dans le monde entier.
Des toiles où la couleur se fait matière, des autoportraits d’une fixité troublante, des nocturnes empreints d’une poésie hallucinée, des paysages vibrants de lumière. Le diaporama présente Vincent Van Gogh de 1882 à La Haye jusqu’à sa mort le 29 juilet 1890 à Auvers sur Oise.


Samedi 18 mars 2017
« La Fabuleuse Histoire de la Musique Mecanique »
Diapo Conférence musicale de Monsieur D. Jublin
Azulejos
Pas si barbare que cela l’orgue de barbarie. Ils étaient ambulants et nous venaient de Savoie et d’Italie ces musiciens d’autrefois, chantant au coin des rues. On les appelaient aussi ‘’moulineurs d’orgue’’. Ils animaient les spectacles de foire,  faisaient danser les chasseurs alpins ou participaient fièrement à des concours d’orgue de barbarie. Ils avaient pour fidèle ami leur petit chien savant, leur perroquet, ou bien leur singe perché sur leur casquette.
L’invention du carton puis du rouleau de papier perforé accroit leur répertoire. Ils chantent les amours perdus et font rêver les enfants. Il faudra l’arrivée du phonographe pour voir disparaître  ces barbares merveilleux, musiciens des quatre saisons qui métamorphosaient la  rue la plus sombre de l’univers de Zola, en décor chantant. Dans le temps d’aujourd’hui, ces instruments renaissent sous l’impulsion de nombreuses associations, pas nostalgiques pour deux sous, deux sous qui pourtant, illuminèrent modestement  les journées de Gavroche…

Samedi 25 mars 2017
« La Collection Agnelli de Turin »
Diapo Conférence de Madame C. De Buzon
Azulejos
Un Écrin et son Trésor : La Pinacothèque AGNELLI  (Turin)
En  2002, Giovanni Agnelli, industriel et entrepreneur italien, copropriétaire et dirigeant de la Société FIAT, lègue à la ville de Turin un splendide patrimoine de tableaux, ainsi mis à la disposition de ses concitoyens.
L’histoire de la « dynastie » Agnelli, de « l’Empire » FIAT, comme l’œuvre de l’architecte Renzo Piano permettent de saisir ce que fut ce « grand projet » du Nouveau Lingotto Les usines FIAT de Turin (le Lingotto) ont été construites au début du XXème, et en 1985, la transformation de l'ensemble des bâtiments en Centre Commercial, bureaux, hôtels et Centre des Congrès a été confiée à l'architecte Renzo Piano. Couronnant l’édifice, l’architecte place au sommet une sorte de « soucoupe volante », l’ECRIN, destinée à accueillir la Collection de Peintures (25 œuvres), le TRÉSOR : des vues de Venise par Canaletto ou de Dresde par Bellotto aux portraits de Renoir ou Manet, l’on y rencontre des chefs-d’œuvre de Matisse, Picasso, Modigliani tout comme des Futuristes italiens, Severini et Balla.

Formulaires à imprimer (format PDF) : adhésion à l'association

Société Dante Alighieri
• Madame ADDA • Villa Schneider D • 76, Av. Maréchal Juin 06400 CANNES
Téléphone : 06 07 08 30 60 • Email : andree.adda@free.fr